Relations entre le Conseil et les dirigeants

La qualité de la gouvernance dépend de la qualité des relations entre les membres du Conseil d’administration ou de surveillance et la direction opérationnelle. Une relation déséquilibrée ou un manque de confiance entre ces acteurs risquent de conduire à des dysfonctionnements pouvant impacter non seulement le climat de l’entreprise mais aussi ses résultats.

Les pouvoirs et contre-pouvoirs qui s’exercent au sein des instances d’administration et de direction ne doivent pas conduire à des oppositions, sources de frustrations réciproques et pouvant conduire à des crises de gouvernance.

L’organisation des pouvoirs doit au contraire créer une dynamique au service de la performance de l’entreprise.

Nous croyons à l’importance :

  1. de la transparence
  2. de l’engagement individuel
  3. de la confiance mutuelle
  4. de la cohérence des comportements de tous les acteurs de la gouvernance avec les valeurs et les objectifs de l’entreprise.

Associés en Gouvernance aide ses clients à établir les conditions d’une relation permettant à chacun de jouer pleinement son rôle, dans la clarté et la complémentarité de ses attributions et de ses responsabilités.